Actualité du 13/03/2014

actualité

Eric Cantona, l’ex-footballeur notamment de Manchester United, a été interpellé à Londres pour agression. Selon la police britannique, qui a été brève, il n’aurait été détenu que peu de temps et a fait l’objet d’un avertissement. L’état de la victime n’aurait pas nécessité « des soins sur place ».

Le Boeing de la compagnie Malaysia Airlines pourrait avoir volé quatre heures après avoir disparu des écrans radars, selon le Wall Street Journal après des confidences des enquêteurs américains. La thèse du détournement d’avion est mise en avant, ce que dément la Malaisie. Mercredi, la Chine avait annoncé avoir détecté des objets flottants. Cependant des avions vietnamien et malaisien ont quadrillé la zone sans succès, le mystère autour de la disparition de cet avion reste entier.

L’écroulement des deux immeubles à New-York serait due à une fuite de gaz qui a conduit à l’explosion. 6 personnes ont été retrouvées décédées sous les décombres. 31 personnes ont été blessés selon les autorités, alors que les hôpitaux dénombraient 63 admissions dans leurs locaux, pour des blessures plus ou moins importantes. Neuf personnes sont encore portées disparues, les recherches continuent donc sous les décombres pour retrouver les corps.

C’est le quatrième jour du dépassement du seuil d’alerte de pollution en Île-de-France. C’est pourquoi la mairie de Paris a décidé de mettre en place une quasi-gratuité pour l’utilisation des Vélib et Autolib, ce jeudi 13 mars et ce vendredi 14 mars. Certains véhicules municipaux seront arrêtés, le stationnement est gratuit, le Vélib est gratuit les trente premières minutes et pour les abonnés à la journée et enfin l’Autolib seulement pour les abonnés.

Deux des Pussy Riot, Nadejda Tolokonnikova et Maria Alekhina, ont décidé d’ouvrir un centre pour défendre les droits des prisonniers, selon Libération. Ces deux femmes ont été enfermées dans des camps de travail, avant que Vladimir Poutine ne les amnistie, presque à la fin de leurs peines. L’une d’entre elle a été incarcérée dans un camp de Mordovie et dénonce les conditions de vie qui selon elle sont proches de « l’esclavage », elle avait d’ailleurs fait une grève de la faim pendant plusieurs jours. Ce centre qui va se mettre en place aura un numéro d’urgence pour les personnes incarcérées et leurs familles. Il sera administré par Vladimir Rubachny, ancien responsable des services psychologiques pénitentiaires, qui dénonce aussi les conditions de vie dans ces camps en expliquant que les personnes incarcérées sont « transformées en bétail » et que ces conditions entrainent forcément des récidives car elles changent les gens.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s