La grande oubliée du Louvre

Quelques curieux s’arrêtent pour commenter l’oeuvre de Paul Véronèse : Les Noces de Cana, au Louvre. Crédit photo : Julie Fortun

Les Noces de Cana, exposée au Louvre, ne semble pas exister face au succès de la Joconde. Face à face, les deux œuvres se font concurrence. Malgré sa taille imposante la peinture de Paul Véronèse n’attire que quelques regards.

Suffocant. Entre bousculade et agitation polyglotte, intervient le cœur du Louvre. Après un nombre incalculable de salles, d’escaliers, et de sculptures, la salle des peintures italiennes apparaît enfin. Dans ce labyrinthe de salles, un père de famille enseigne à son fils que « Léonard de Vinci est un peintre italien.» Après plusieurs interrogations, personne ne semble cependant savoir la salle où se trouve Les Noces de Cana.

Après cette course effrénée, certains se reposent sur des petits canapés, d’autres entrent dans la petite salle pleine à craquer. Directement sur la droite, Les Noces de Cana recouvre tout un pan de mur. Entre multitude de détails, 666×990 cm de taille, et avec 132 personnages, cette œuvre de Paul Véronèse fait tourner la tête ! Cependant, seulement quelques curieux commentent les nombreux éléments de celle-ci alors que la foule se presse devant le petit portrait de Mona Lisa. « On va au Louvre pour voir la Joconde en premier lieu », souligne un étudiant, de 21 ans, en école de commerce. « C’est peut être trop grand », se demande une jeune américaine en séjour à Paris, avant de trouver un élément de réponse, « le sujet est différent et moins intéressant que la Joconde.»

« Je me suis souvenue que c’était connu »

Une mère et ses deux enfants viennent d’arriver devant les Noces de Cana. «La Joconde, ça fait partie de la culture de base, tout le monde en parle » s’extasie-t-elle. Venue au Louvre pour montrer et expliquer à ses enfants l ‘objet rare le plus visité au monde, elle s’est ainsi retrouvée devant l’oeuvre de Véronèse. « Finalement avec le peu de culture que j’ai, je me suis souvenue que c’était connu », nous déclare-t-elle avec amusement.

Ainsi, la place des Noces de Cana dans cette salle permet aux visiteurs de découvrir ou redécouvrir une œuvre, au détour de la visite de la Joconde.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s