Les Rolling Stones en concert historique à Cuba

Du rock pour Cuba. Pour la première fois les Rolling Stones se déplaceront pour leur spectacle le 25 mars 2016 sur l’île des Caraïbes. Un concert gratuit qui annonce le rapprochement de Cuba avec le reste du monde. Article sur … Lire la suite

Évaluez ceci :

La grande oubliée du Louvre

Les Noces de Cana, exposée au Louvre, ne semble pas exister face au succès de la Joconde. Face à face, les deux œuvres se font concurrence. Malgré sa taille imposante la peinture de Paul Véronèse n’attire que quelques regards. Suffocant. … Lire la suite

Évaluez ceci :

Actualité du 15/01/2014

actualité du 10/01/2014

Un groupe de réfugiés nord-coréens en Corée du sud avec d’autres militants ont lancé par-dessus la frontières des tracts et des clés USB accrochés à des ballons. Sur les tracts, des informations sur les violations des droits de l’Homme en Corée du nord y sont inscrites et sur les clés USB il y a des articles en coréen de Wikipédia. Ces envois représentent une volonté de dénoncer le régime de Kim Jong-Un et l’enfermement au monde de la Corée du nord. En effet, les habitants ne reçoivent aucune information extérieure, ils n’ont pour la plupart ni portable ni ordinateur, et un réseau intranet intérieur a été créé en 2002. Depuis quelques années des portables de contrebandes chinois ont cependant réussi à passer les frontières et permettent aux nord-coréens de téléphoner à l’international.

Actualité du 15/01/2014

Samy Naceri est en garde à vue pour violences sur une ex-compagne. Selon certaines sources, il lui aurait donné un coup de poings au visage. Selon l’AFP, les deux personnes ont été mises en garde à vue pour une bagarre réciproque, mais différées puisque l’acteur était en état d’ébriété. Il aurait ensuite tenté de s’ouvrir les veines avec un couteau à fromages.

Une vague de violences touchent l’Irak à l’approche des élections d’avril. Une voiture piégée a fait au moins 73 morts ce mercredi. Cependant ces actions ne sont pas revendiquées mais selon certaines sources, on pense que ce serait des insurgés liés à Al-Quaïda.

Un bébé terrorise la ville de New-York. En effet, l’équipe du film Devil’s due, avant sa sortie aux États-Unis, a décidé de le promouvoir avec un bébé-démon. Un coup de publicité qui pourrait marcher sans aucun doute. http://www.youtube.com/watch?v=IFCz4nHVLyE

Actualité du 15/01/2014

La ministre de la culture Aurélie Filippetti est revenue en arrière sur la nomination de Julie Gayet au jury de la Villa Médicis. Cette dernière aurait une relation avec François Hollande selon le magazine féminin Closer. Sa nomination a donc été rejetée.

Le directeur d’un théâtre tente de forcer les grilles de l’Elysée

Un directeur de théâtre a protesté d’une façon virulente l’absence de subventions publiques sur son théâtre. 

Évaluez ceci :

Une magie culturelle: Les Machines de l’île de Nantes

La ville de Nantes est connue pour être une grande ville de l’ouest et pour son histoire qui lui a apporté beaucoup de monuments culturels, tels que la Château des ducs de Bretagne ou encore le bateau la Marité.

Aujourd’hui j’aimerais vous faire découvrir les Machines de l’île. Ce projet de grande envergure est une idée provenant à l’origine de Royal de Luxe et de son créateur François Delarozière, qui est une compagnie qui présente un spectacle dans les rues des villes avec ses marionnettes géantes ou toutes sortes de gigantisme.

Royal de Luxe

Royal de luxe

Pour en revenir aux Machines de l’île, située sur l’île de Nantes, elles ont été inaugurées en 2007. Elles mettent en scène le monde imaginaire de Jules Verne, avec les nombreuses machines représentant des animaux aquatiques comme dans 20 mille lieux sous les mers, et la robotique de Léonard de Vinci. Ce monde magique ne pourra vous faire que rêver.

elephant

Éléphant des machines de l’île

De quoi s’agit-il réellement ? 

C’est tout d’abord un éléphant géant dans lequel nous pouvons monter et découvrir tout son mécanisme. Puis l’arbre aux hérons où nous pouvons nous balader dans les branches suspendues à 50 mètres de hauteur. La galerie des machines regorgent de surprises, on nous présente le processus de construction des machines tout en le essayant.  Et enfin, le grand carrousel des mondes marins a été inauguré le 15 Juillet 2012 qui est un manège de 25 mètres de haut où les passagers pourront faire bouger leur créature à leur guise.

En octobre 2007, elles ont reçu le prix spécial du jury au Salon international du tourisme.

article_1307-NAN-CARROUSSELweb

Carrousel des machines de l’île

Je vous laisse juger par vous-même et vous conseille d’y aller faire un tour lorsque vous parcourez les rues de Nantes. La magie des mécanismes et de l’imaginaire de Jules Verne ne vous laissera pas indifférent.

Pour plus d’informations je vous invite à cliquer ici

Journalisme

Les articles sont difficiles à écrire, il faut pouvoir trouver des sujets qui puissent intéresser les lecteurs. C’est pourquoi, je pense que le métier de journaliste est un métier extrêmement dur dans lequel de nombreux jeunes s’y voient de façon trop utopistes. Certes, ce métier attire mais il ne faut pas oublier les dures réalités du marché et de la demande trop juste.

Pour vous, j’ai interviewé un chef de rédaction dans un grand quotidien pour vous montrer une partie du métier de journaliste tant convoité.

● Pourriez-vous me présenter l’établissement dans lequel vous travailler ?

 Je travaille à Ouest-France, premier quotidien de France avec 800 000 exemplaires et 2,5 millions de lecteurs. Je suis responsable des éditions locales de Rennes.

 Pourriez-vous m’expliquer en quoi consiste votre métier ?

Mon travail consiste à animer quotidiennement une équipe de 10 à 15 journalistes qui vont concevoir le journal du lendemain (rédaction d’articles) et diffuser des informations sur le site internet du journal. Nous faisons ensemble des choix à la conférence de rédaction du matin, sur notamment l’importance à donner à une information plutôt qu’à une autre. En effet, l’actualité évolue très vite ce qui m’amène à arbitrer quand il le faut une équipe de journaliste pour couvrir les évènements.

 ● Quelles sont les tâches principales dont vous avez la charge ?

 Je m’occupe principalement de l’organisation du journal et des équipes de journalistes.

● Pourriez-vous m’expliquer comment se déroule une journée type ?

 Elle commence à 9h30 par la conférence de rédaction et la critique du journal du jour. On évoque ensuite le journal du lendemain. Elle se termine vers 20h30-21h quand tout se déroule bien et qu’aucune actualité ne tombe.

● Avec qui travaillez vous au quotidien ?

Je travaille avec les maires, des chefs d’entreprises, des gendarmes, des policiers, des responsables culturels, des patrons de salles de concerts, des restaurateurs, des bénévoles, des associations caritatives, des étudiants, des enseignants, des chercheurs, des joueurs de foot, des chargés de communication et de pub …etc.C’est-à-dire tous ceux qui font la vie d’une ville de 200 000 habitants.

 ● Comment se répartit votre temps de travail ?

 Je travaille toute la semaine et très peu de week-end. Mes collègues ont plus de congés en semaine car ils travaillent le week-end.

● Quelles sont les qualités et compétences nécessaires de votre métier ?

 Les qualités, selon moi, sont de posséder une grande curiosité, un esprit synthétique (c’est-à-dire retenir l’essentiel) et évidemment posséder un talent dans l’écriture.

 ● Quel a été votre parcours professionnel ?

J’ai obtenu un baccalauréat économique et social (ES), puis j’ai continué mes études à l’IUT de journaliste à Lannion, et enfin j’ai terminé par une licence d’Info-Communication à Rennes 2. Puis je suis devenu pigiste à Ouest-France de 1996 à 2000 à Pontivy, Vannes, Saint-Brieuc, Quimper, Auray, et Lorient. Et enfin j’ai été embauché à Ouest-France en 2000 puis nommé chef d’agence à Loudéac, puis Dinan, Lorient et Rennes en septembre 2011.

● Quelle formation vous semble la plus adaptée aujourd’hui ?

 Les formations les plus adaptées selon moi sont les écoles de journaliste, IUT journalisme, et Sciences politique.

 ● Qu’est ce qui vous motive dans ce métier ?

Ce qui me motive le plus dans mon métier c’est l’actualité.

● Quelles sont les contraintes de votre métier?

Les contraintes de mon métier sont : les horaires, car l’actualité ne se prévoit pas, on ne sait jamais quand elle tombe et elle peut apparaître à 22h ou 2h du matin. Mais c’est aussi pour ça que j’ai choisi ce métier, les journalistes savent ce qui les attendent lorsqu’ils s’engagent dans ce type de métier, cela fait parti du contrat.

● Est-il envisageable de trouver du travail dans notre région ?

 La presse papier souffre et n’embauche pas pour l’instant. Les médias net embauchent un peu… Ce sont les tristes réalités du métier.

  ● Comment imaginez-vous votre métier dans 10 ans ? 

Ce métier est en évolution permanente. Il y a 10 ans Internet n’avait pas la même importance et aujourd’hui c’est essentiel…Mais l’évolution est enrichissante. En effet, elle permet de se remettre en cause et un journaliste doit toujours se remettre en cause, c’est l’une des principales qualités à posséder. Il faut toujours rechercher, changer, et découvrir de nouvelles choses. 

● Quels conseils me donneriez-vous pour accéder à ce métier ?

Intéressez vous au monde qui vous entoure et soyez curieuse. Il faut beaucoup de persévérance mais avec de la volonté et de la ténacité on y arrive.