Actualités du 24/05/2014 – 26/05/2014 (Brève)

actualité

Deux bombes ont explosé à Islamabad, capitale du Pakistan ce samedi matin. La première, à 2 heures locales (23h à Paris), visant un quartier commercial a touché deux vigiles; l’un est décédé de ses blessures à l’hôpital. La deuxième placée sous une voiture n’a fait aucun blessé. Ces attaques n’ont pas encore été revendiquées. Ces explosions interviennent après de nombreuses attaques de l’armée pakistanaise sur les rebelles talibans dans le Nord-Ouest du pays, qui ont fait au moins 75 morts. Les pourparlers de paix, amorcés cet hiver, entre les talibans et les pakistanais sont au point mort

Attentats à Islamabad, capitale du Pakistan

Le journaliste libyen Meftah Bouzid a été tué par balles, ce lundi 26 mai, dans le centre de Benghazi. Ce rédacteur en chef du journal libyen Bruniq était connu pour ses critiques envers les dijhadiste et les groupes islamistes. Il aurait ainsi reçu de nombreuses menaces suite à ses critiques. Depuis le renversement de Mouammar Khadafi en 2011, Benghazi représente un lieu d’attaques et d’assassinats surtout contre les forces de l’ordre. Les journalistes avaient été épargnés jusque là. Ces attaques ne sont pas revendiquées mais elles sont régulièrement attribuées aux islamistes radicaux.

Publicités

Camille Lepage, une photojournaliste française, tuée en Centrafrique (Brève)

actualité

La photojournaliste Camille Lepage, âgée de 26, a été retrouvée morte par la patrouille française de la force Sangaris mardi matin, en Centrafrique. Ce mercredi, les députés ont observé une minute de silence à l’ouverture de la séance afin de lui rendre hommage. Accompagnant la milice chrétienne antibalaka, la photojournaliste a été prise en embuscade. 10 corps, des membres de la milice chrétienne, ont également été retrouvés auprès de Camille Lepage. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour assassinat

Camille Lepage y réalisait un reportage afin de montrer le quotidien de ceux qui vivent la guerre qui sévit entre les catholiques et les musulmans, en Centrafrique. Appréciée de ses semblables, elle était présentée comme une femme courageuse et très professionnelle malgré son jeune âge. La cofondatrice de l’agence Hans Lucas, où travaillait Camille Lepage, a déclaré à l’AFP : « Ce n’était pas du tout une tête brûlée. Elle savait exactement ce qu’elle faisait ».

Actualité du 12/02/2014

actualité du 10/01/2014

José Salvador Alvarenga qui a dérivé plus d’un an est arrivé dans son Salvador natal. Il avait quitté le Mexique le 24 décembre 2012 afin d’aller pêcher le requin avec un jeune de 15-18 ans nommé Xiquel. Des vents forts les ont éloignés des côtes et leurs ont fait perdre leur point de repère. Apparaissant dans une chaise roulante, rasé, et cheveux courts à la descente de l’avion, il a pu retrouver deux de ses cousines accompagnées de journalistes de l’AFP. Il a ensuite été conduit à l’hôpital. Il n’avait pas revu ses proches depuis 8 ans, il les a donc enlacés dans son lit d’hôpital. Son père Ricardo Orellano, sa mère Maria Julia Alvarenga et sa fille de 14 ans Fatima ont retrouvé José Salvador qui avait quitté lundi 10 février 2014 les îles Marshall où il avait échoué.

619281-le-naufrage-salvadorien-jose-salvador-alvarenga-a-son-arrivee-a-l-aeroport-de-san-luis-talpa-le-11-f

Un journaliste, Djamel Ghanem, de La Voie de l’Oranie est accusé « d’outrage au président » et de lèse-majesté pour avoir fait une caricature d’Abdelaziz Bouteflika. Celle-ci est constituée de deux personnages parlant de la maladie du chef de l’État et faisant allusion à son quatrième mandat. Ce dessin n’était pas destiné à être publié et ne l’a pas été. Il semblerait que la plainte ait été déposée en octobre 2013 par ses employeurs. Le journaliste les avait déjà conduit en justice pour « salaires impayés ». Pour son avocat Youcef Dilem cette attaque en justice de la part de l’employeur « est une première mondiale ». La peine requise est de 18 mois de prison et une amende de 30 000 dinars (soit environ 300 euros) devant le tribunal correctionnel d’Oran. Le verdict sera prononcé le 4 mars 2014.

Washington-Pékin : un face-à-face sur la question de la liberté de la presse

La tension entre Pékin et Washington est palpable. La liberté de la presse est enjeux dans cet affrontement idéologique. La semaine dernière Austin Ramzy, journaliste et correspondant pour le New-York Times, a été expulsé du continent chinois. Les États-Unis appellent … Lire la suite

Évaluez ceci :

Ukraine : le danger d’être journaliste (brève)

actualité du 10/01/2014

35 journalistes ont été blessés lors des nombreux affrontements entre les manifestants et les forces de l’ordre en Ukraine, et plus précisément à Kiev. La plupart des journalistes blessés sont ukrainiens mais pas seulement, un russe de la chaîne de télévision RENT a aussi été frappé notamment au visage. Un américain d’une radio locale a été tabassé par les forces de police ukrainienne, alors qu’il portait un casque où était inscrit « Presse ». Selon le Figaro, depuis la montée de Viktor Ianoukovitch à la présidence, les libertés de la presse s’amoindrissent au fil du temps.