Deux journalistes condamnés : l’information mise sous tutelle en Turquie

La justice turque a requis une peine de réclusion à perpétuité aggravée contre deux journalistes de l’opposition. Ils avaient publié un article accusant explicitement le pouvoir d’avoir livré des armes aux islamistes syriens. La presse d’opposition est de plus en plus muselée … Lire la suite

Évaluez ceci :

Pakistan : le bébé accusé de meurtre enfin acquitté (Brève)

un-bebe-pakistanais-de-9-mois-accuse-de-tentative-de-meurtre-1_4870595

Le tribunal pakistanais a finalement acquitté le bébé de 9 mois qui avait été accusé de meurtre. Mohammad Musa avait été arrêté, début février, avec sa famille pour “avoir lancé des pierres” à des représentants d’une compagnie de gaz qui menaient une opération afin de traquer les personnes piratant les compteurs de gaz.

Une information judiciaire a été ouverte afin de comprendre comment le bébé a pu être impliqué dans cette affaire par les policiers puisque l’âge minimum requis pour être accusé de meurtre est passé de 7 à 12 ans, en 2013, sauf pour les cas de terrorisme. La famille du petit Mohammad Musa est, quant à elle, toujours poursuivie.

Actualité du 13/03/2014

actualité

Eric Cantona, l’ex-footballeur notamment de Manchester United, a été interpellé à Londres pour agression. Selon la police britannique, qui a été brève, il n’aurait été détenu que peu de temps et a fait l’objet d’un avertissement. L’état de la victime n’aurait pas nécessité « des soins sur place ».

Le Boeing de la compagnie Malaysia Airlines pourrait avoir volé quatre heures après avoir disparu des écrans radars, selon le Wall Street Journal après des confidences des enquêteurs américains. La thèse du détournement d’avion est mise en avant, ce que dément la Malaisie. Mercredi, la Chine avait annoncé avoir détecté des objets flottants. Cependant des avions vietnamien et malaisien ont quadrillé la zone sans succès, le mystère autour de la disparition de cet avion reste entier.

L’écroulement des deux immeubles à New-York serait due à une fuite de gaz qui a conduit à l’explosion. 6 personnes ont été retrouvées décédées sous les décombres. 31 personnes ont été blessés selon les autorités, alors que les hôpitaux dénombraient 63 admissions dans leurs locaux, pour des blessures plus ou moins importantes. Neuf personnes sont encore portées disparues, les recherches continuent donc sous les décombres pour retrouver les corps.

C’est le quatrième jour du dépassement du seuil d’alerte de pollution en Île-de-France. C’est pourquoi la mairie de Paris a décidé de mettre en place une quasi-gratuité pour l’utilisation des Vélib et Autolib, ce jeudi 13 mars et ce vendredi 14 mars. Certains véhicules municipaux seront arrêtés, le stationnement est gratuit, le Vélib est gratuit les trente premières minutes et pour les abonnés à la journée et enfin l’Autolib seulement pour les abonnés.

Deux des Pussy Riot, Nadejda Tolokonnikova et Maria Alekhina, ont décidé d’ouvrir un centre pour défendre les droits des prisonniers, selon Libération. Ces deux femmes ont été enfermées dans des camps de travail, avant que Vladimir Poutine ne les amnistie, presque à la fin de leurs peines. L’une d’entre elle a été incarcérée dans un camp de Mordovie et dénonce les conditions de vie qui selon elle sont proches de « l’esclavage », elle avait d’ailleurs fait une grève de la faim pendant plusieurs jours. Ce centre qui va se mettre en place aura un numéro d’urgence pour les personnes incarcérées et leurs familles. Il sera administré par Vladimir Rubachny, ancien responsable des services psychologiques pénitentiaires, qui dénonce aussi les conditions de vie dans ces camps en expliquant que les personnes incarcérées sont « transformées en bétail » et que ces conditions entrainent forcément des récidives car elles changent les gens.

Actualité du 12/02/2014

actualité du 10/01/2014

José Salvador Alvarenga qui a dérivé plus d’un an est arrivé dans son Salvador natal. Il avait quitté le Mexique le 24 décembre 2012 afin d’aller pêcher le requin avec un jeune de 15-18 ans nommé Xiquel. Des vents forts les ont éloignés des côtes et leurs ont fait perdre leur point de repère. Apparaissant dans une chaise roulante, rasé, et cheveux courts à la descente de l’avion, il a pu retrouver deux de ses cousines accompagnées de journalistes de l’AFP. Il a ensuite été conduit à l’hôpital. Il n’avait pas revu ses proches depuis 8 ans, il les a donc enlacés dans son lit d’hôpital. Son père Ricardo Orellano, sa mère Maria Julia Alvarenga et sa fille de 14 ans Fatima ont retrouvé José Salvador qui avait quitté lundi 10 février 2014 les îles Marshall où il avait échoué.

619281-le-naufrage-salvadorien-jose-salvador-alvarenga-a-son-arrivee-a-l-aeroport-de-san-luis-talpa-le-11-f

Un journaliste, Djamel Ghanem, de La Voie de l’Oranie est accusé « d’outrage au président » et de lèse-majesté pour avoir fait une caricature d’Abdelaziz Bouteflika. Celle-ci est constituée de deux personnages parlant de la maladie du chef de l’État et faisant allusion à son quatrième mandat. Ce dessin n’était pas destiné à être publié et ne l’a pas été. Il semblerait que la plainte ait été déposée en octobre 2013 par ses employeurs. Le journaliste les avait déjà conduit en justice pour « salaires impayés ». Pour son avocat Youcef Dilem cette attaque en justice de la part de l’employeur « est une première mondiale ». La peine requise est de 18 mois de prison et une amende de 30 000 dinars (soit environ 300 euros) devant le tribunal correctionnel d’Oran. Le verdict sera prononcé le 4 mars 2014.

Egypte : 20 journalistes d’Al-Jazeera en jugement

Egypte : 20 journalistes d'Al-Jazeera en jugés

20 journalistes du média Al-Jazeera vont être jugés en Egypte. Quatre de ces journalistes sont étrangers, deux britanniques, un australien et un néerlandais, ils sont accusés d’avoir propagé de « fausses nouvelles ». Les égyptiens quant à eux sont inculpés d’appartenir à une « organisation terroriste », a annoncé le parquet dans un communiqué. Depuis mercredi le jugement est ouvert. Sur les 20 accusés, huit sont détenus, mais on ne connaît pas encore leurs identités, et douze sont encore recherchés. Ils auraient donc « porté atteinte à l’unité national et à la paix sociale », en effet ils auraient couvert la révolution en prenant parti pour les Frères musulmans.

Depuis la destitution de Mohamed Morsi, l’armée a prit le pouvoir en main et mène une répression sanglante contre les partisans de Morsi et les Frères musulmans déclarée organisation terroriste. Les dirigeants de cette organisation sont condamnés à la peine de mort, et les participants aux manifestations à 5 ans de prison.

Le siège de ce média au Quatar explique que « ce sont des accusations idiotes qui ne sont basées sur aucune réalité. Ceci est un affront à la liberté d’expression, au droit des journalistes de rapporter différents aspects des évènements et au droit de la population de savoir ce qui se passe ». La crainte américaine s’est faite ressentir face à une liberté de la presse bafouée.

Le 29 décembre 2014, déjà trois journalistes d’Al-Jazeera ont été arrêtés. L’australien Peter Greste, l’égytpo-canadien Mohamed Adel Fahmy et l’égyptien Baher Mohamed. Ils sont accusés d’avoir des liens avec les Frères musulmans.

Actualité du 29/01/2014

actualité du 10/01/2014

Deux adolescents toulousains sont partis en tant que candidats au jihad en Syrie début janvier. Ils avaient pour intention de combattre en Turquie, leur périple a duré trois semaines avant que les autorités les récupèrent en Turquie et les ramènent en France dimanche et lundi. Ces deux jeunes hommes de 15 et 16 ans ont été placés en garde à vue ce mercredi pour comprendre ce qu’il s’est passé lors de ce périple. Selon leurs avocats ils ont réalisé qu’ils avaient commis une erreur. L’avocat de l’un des garçons a expliqué « qu’ils se sont rendus compte qu’il fallait partir, que ça commençait à prendre une tournure qu’ils n’avaient pas imaginé une seule seconde et qu’il fallait à tout prix essayer de rentrer », dans Libération. Le père d’un des adolescents, musulman, explique que son fils ne parle ni n’écrit l’arabe, et ne comprend donc pas cette volonté de partir en Syrie. Selon lui ils auraient été embrigadés par un réseau de recruteurs sur internet qui leur aurait fait « un lavage de cerveau ». La France semble en émoi, François Hollande s’est exprimé et à déplorer cet évènement en voulant protéger « nos jeunes de France ».

650 000 euros et 15 000 dollars, ainsi que de nombreux disques durs ont été retrouvés au domicile de Dieudonné en Eure-et-Loir et au théâtre de la Main d’or à Paris. Cette découverte s’est faite lors d’une perquisition dans une enquête de blanchiment d’argent et « d’abus des biens sociaux ». Selon ses avocats, cet argent viendrait des recettes de ses spectacles. Une autre enquête vient d’être ouverte sur son patrimoine car plus de 400 000 euros ont été envoyés au Cameroun, alors qu’il n’a toujours pas payé 65 000 euros d’amendes qui engagerait au niveau de la justice « une organisation frauduleuse d’insolvabilité ».

Actualité du 29/01/2014

Une collégienne a inventé un générateur électrique qui marche à l’urine, au Nigeria. L’urine permettrait de remplacer des énergies polluantes telles que le diesel, et permettrait d’éclairer à bas coût, dans un pays où les coupures l’électricité sont incessantes. Son professeur de chimie espère que cette idée va se propager, et que ce ne soit pas simplement un phénomène de curiosité.

Vincent Lagaf’, 54 ans, se présente sur une liste d’opposition (sans étiquette) pour les municipales à Cavalaire-sur-mer dans le Var. Il est au côté de Philippe Leonelli sous la bannière « Vivre Ensemble ». Il a peu de chance d’être élu étant dans les derniers de la liste.  Il souhaite s’impliquer dans sa ville mais selon lui « il ne s’agit en aucun cas d’une reconversion dans la politique ».

Actualité 29/01/2014

Actualité du 28/01/2014

actualité du 10/01/2014

Le général de la police du Caire et chef du bureau technique du ministère de l’intérieur égyptien, Mohamed Saïd, a été tué ce mardi 28 janvier 2014. Il est décédé de ses blessures à l’hôpital du Caire. Selon le service de sécurité, ceux qui lui ont tiré dessus ne sont pas encore connus. Ce meurtre intervient dans une atmosphère où les djihadistes visent les forces de l’ordre lors de leurs attentats. Cela arrive aussi au lendemain de  l’appel de l’armée pour que son chef, le maréchal Abdel Fattah Al-Sissi, se présente à la présidentielle, 7 mois après que Mohamed Morsi a été destitué. L’armée et son chef ont mis en place une répression sanglante de tous les partisans du président destitué et lors des manifestations.

Le jaguar est en voie de disparition dans la forêt tropical atlantique au Brésil. Cela met donc en danger tout l’écosystème de cette faune et flore car il est au sommet de la chaîne alimentaire. Il ne resterait que 250 jaguars adultes donc juste 20% sont en âge de maturité. Cette disparition est due  à la chasse et l’abattage, notamment des agriculteurs pour protéger leurs vaches. La forêt atlantique est la plus dévastée du Brésil alors qu’elle a été déclarée patrimoine naturel par l’UNESCO en 1999.

Actualité 28/01/2014

Le Congrès américain a approuvé discrètement l’envoi d’armes dans le sud de la Syrie. Les américains recommencent cet envoi après un mois de battement. Les États-Unis étaient réticents car la peur que les armes reviennent aux mains des islamistes est très présente. Ces armes légères iront aux rebelles « modérés » de ASL (Armée syrienne libre).

Il y a une quinzaine de jours, le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne a décidé de maintenir en vie le jeune tétraplégique Vincent Lambert. Aujourd’hui son épouse, Rachel Lambert, souhaite faire appel de cette décision. Elle explique que « le laisser partir est un geste d’amour ». Sa femme, son neveu et 5 de ses frères et soeurs sont favorables à stopper l’alimentation du jeune homme, face aux parents et deux de ses frères et soeurs qui se battent depuis mai 2013 pour le maintenir en vie.

Actualité 28/01/2014

Chine : la prison annoncée pour un militant anti-corruption, Xu Zhiyong

Xu Zhiyong, un célèbre militant anti-corruption chinois, a été condamné à 4 ans de prison par le tribunal de Pékin pour “rassemblement illégal visant à perturber l’ordre public”. Ce procès se fait dans un contexte de répression des voix dissidentes. … Lire la suite

Évaluez ceci :

Actualité du 16/01/2014

actualité du 10/01/2014

La France a reconnu lors d’une réunion des Nations-Unies à New-York avoir sous-estimé le conflit dans en Centrafrique. Les haines entre toutes les communautés notamment religieuses sont plus importantes que prévues, même si ces luttes ont toujours eu lieues. Cette ex-colonie française, en partie, a pris au dépourvu la France malgré les connaissances du terrain et des populations. Ces conflits religieux entraînent des grandes violences dans les rues tels que des lynchages ou du cannibalisme. Le point d’honneur est donc à présent d’empêcher les génocides dans ce pays. http://bcove.me/r09susoo

La justice s’oppose à l’euthanasie de Vincent Lambert. Ce jeune homme a été renversé par une voiture en 2008, il est à présent tétraplégique, il est hospitalisé depuis cinq ans. Le tribunal de Châlons-en-Champagne a suspendu la décision de l’hôpital de Reims de stopper son alimentation. L’avocat du neveu a dénoncé l’acharnement thérapeutique.

Actualité du 16/01/2014

Marc, un ex-employé de Veolia, a été licencié pour avoir refuser de couper l’eau à des familles démunies. Entre 2006 et 2013, il aurait freiné la coupure de près d’un millier de branchement d’arrivée d’eau selon le Monde. Le tribunal d’Avignon va se pencher sur ce sujet puisque le licenciement est contesté.

La polémique des mannequins taille enfant : les Mini-Miss

mini-miss-1939030-jpg_1731417

Le débat des mini-miss a toujours été d’actualité car c’est un concept qui gêne de par l’hypersexualistation des petites filles.

Qu’est ce que sont les concours de Mini Miss ?

Ce sont des concours de beauté pour fillettes âgées de deux ans pour les plus précoces jusqu’à 16 ans. Ce n’est souvent pas un choix personnel mais plutôt celui de leurs mères qui projettent littéralement leur rêve de mannequinat sur leur petite fille. La plupart, voire toutes, ont été plongées dans les concours de beauté par la mère et non par leur propre désir. Ce phénomène est né en France avec Michel le Parmentier en 1989. Il a ensuite été repris par les américains qui en ont fait un sujet polémique avec de grands excès.

Dès leur plus jeune âge, ces bambines se comportent comme des grandes personnes en passant par des salons esthétiques pour se faire poser de faux ongles ou encore pour se faire épiler intégralement avant même qu’elle n’ait atteint la puberté. On apprend aux petites filles à être sexy alors qu’à cet âge aucune ne comprend réellement le sens de ce mot. On peut dire que ces petites filles ont totalement perdu leur enfance voire se projettent dans un monde gouverner par les idéaux de beauté. L’apparence est trop valorisée pour cet âge-là.

« Sois belle et tais-toi ma fille »

2131330014821

Les petites filles sont baignées dans l’esthétique et la façon de se présenter, avant même qu’elle ne sache écrire et bien parler pour certaine. Elles apprennent à se tenir, se maquiller, marcher pour certaine dès l’âge de 2 ans.

Les petites filles ne ressemblent plus à des enfants , ce sont de véritables poupées sans défaut. Par exemple, des prothèses dentaires sont appliquées pour cacher les petites dents de lait mal formées des enfants, ou elles sont blanchies, néanmoins ces dents bien alignées parfaitement blanches et trop grandes pour ces petites bouches tourne leurs visages de poupons en ridicule.

La liste des excès causés par les mères pour que leur «petite princesse» soit «la plus belle » est longue et invraisemblable, aucun défaut ne doit rester. Les fillettes sont tout d’abord maquillées à outrance, de faux-cils leurs sont posés et des postiches et des perruques sont utilisées. Elles font comme les «grandes», elles portent des talons hauts, de véritables fourrures et sont ornées de diamants dont elles ne connaissent et ne se rendent pas compte de la valeur. Le plus aberrant et le plus choquant est à venir, ces mannequins taille enfant sont parfois soumises aux extrêmes, certaines d’entre elles participent à des cours de pôle dance, d’autres passent la journée dans une machine à UV pour avoir un bronzage intégral parfait, ou encore des strings taille 8 ans ont été créés dans le but de ces concours.

Lorsqu’elle gagne un concours l’enfant remporte une couronne et un trophée comme dans tous concours de beauté, ajoutés à une grosse somme d’argent que seule la mère touche. Les bambines ne savent et ne peuvent comprendre ce qu’elle gagne, puisqu’à cet âge la valeur de l’argent n’existe pas.

La projection des mères

Il semble incroyable que ces mères soient prêtes à défigurer leurs progénitures pour gagner un concours de beauté. Elles ont toujours rêvé pour la plupart de participer à des concours de beauté. Elles réalisent leurs rêves à travers les yeux de leurs petites filles. Ces dernières, souvent trop jeunes, n’ont pas donné leurs avis pour participer à ces concours, elles le font car leur mère l’a tout simplement souhaité.

1329845320_2012-02-21_122332

Satires de ces concours

Little Miss Sunshine est un film de Jonathan Dayton et de Valérie Fais. Tous deux font une satire de ces concours présents aux États-Unis.

La petite fille Olive, qui est le personnage principal, n’a pas le profil pour ces concours et c’est pourquoi elle semble se ridiculiser et fait tâche dans ce monde très fermé des concours de Mini-Miss. Elle ne porte pas de postiche ou tout autre élément superficiel, elle reste naturelle et cela va à l’encontre des valeurs des autres participantes. Olive souhaite devenir Miss America, cette envie est insufflée aux petites filles par des idéaux et une perfection sans égale que les médias mettent en avant. Olive incarne quant à elle le monde de l’enfance et de l’innocence, elle reste spontanée et naturelle face aux autres participantes

Un malaise grandissant dans notre société

Cette polémique est souvent relancée car elle montre que ces fillettes ne semblent pas être respectées. En effet, elles mettent en avant leur superficialité tout en cachant leur naturel, aucune personnalité ne peut donc se construire puisqu’elles sont toutes formatées. Elles ont perdu leur enfance et n’ont pas pu évoluer dans les meilleures conditions. C’est pourquoi le mardi 17 Septembre 2013 une loi interdisant les concours de beauté pour les petites filles de moins de 16 ans a été appliquée en France. Si celle-ci n’est pas respectée la peine de prison peut être encourue. Cette interdiction a relancé le débat aux États-Unis, là où est né ce concept.

Les valeurs inculquées à ces enfants, dès leurs plus jeunes âges, n’agissent-elles pas sur leur futur ? Peuvent-elles vraiment se projeter dans un avenir professionnel en ayant appris que la beauté pouvait ouvrir toutes les portes ? Ce débat désormais clos en France se rouvre aux États-Unis où cette tendance est très évoluée et reconnue.

L’esclavage des temps modernes: « Les usines à bébé »

2426922_women-carry-their-children-wait-for-the-arrival-of-u-n-secretary-general-ban-ki-moon-for-the-unveiling-of-a-primary-health-care-clinic-in-dutse-makaranta-village

Le trafic d’êtres humains représente l’esclavage moderne. Les trafiquants utilisent les mêmes facteurs qu’autrefois lors de l’esclavage, c’est-à-dire la séquestration, la violence, la menace, la contrainte, l’absence de liberté … Ce trafic est présent sous différentes formes par exemple le trafic d’organes. Les victimes sont majoritairement les enfants et les femmes soumises à des sévices sexuels.

Vendredi 10 Mai 2013, un réseau d »usine à enfant a été démantelé au Nigeria. Selon un rapport de l’Union européenne, le trafic d’êtres humains y est le plus répandu. C’est dans la ville d’Umuoka que la  façade d’orphelinat ou de refuge pour femmes enceintes, la « maison Ahamefula de bébé sans mère », s’est écroulée pour laisser place à l’horreur d’un trafic d’enfants.

1368261572

La police y a retrouvé 17 jeunes filles enceintes, âgées de 14 à 17 ans, et 11 enfants en bas âge destinés à la vente. Ces femmes enceintes d’un seul homme de 23 ans déclarent n’avoir été nourries qu’une fois par jour et ne pouvoir quitter la maison. Elles auraient récupéré entre 25 000 et 30 000 nairas selon le sexe de leur bébé,  (c’est-à-dire moins de 150 euros) .  La femme ayant organisé ce trafic est toujours en fuite et le jeune homme est en prison.

Ce phénomène « d’usine à bébé » existait déjà auparavant puisqu’en mai 2011 et en octobre 2011, 49 jeunes filles ont été libérées par la police. Cette pratique de trafic d’enfants est très courante au Nigeria et dans une dizaine de pays d’Afrique. C’est en 2008, que les raids de police ont pu découvrir ces « usines à bébé » ou ces « élevages d’enfants ». Nombreuses de ces affaires doivent être traitées dans les tribunaux nigériens. Ce trafic fournissait des pédophiles ou des exploitations de mines et agricoles.

5766397-nigeria-17-jeunes-femmes-liberees-d-une-usine-a-bebes