Henri Leclaire mis en examen pour le double meurtre de Montigny-lès-Metz (Brève)

Henri Leclaire

Henri Leclaire a été mis en examen. Ce mardi 5 août, il a en effet été entendu par un juge d’instruction. Il est sorti libre en fin de matinée avec cependant un contrôle judiciaire, il est obligé de se présenter devant le juge et il lui est interdit de rencontrer les protagonistes du dossier.

Cet homme avait avoué le meurtre de deux enfants à Montigny lès-Metz de 1986, avant de se rétracter ensuite. Il avait expliqué ne pas « savoir pourquoi », il « avait pris une pierre et frappé la tête des enfants ». Néanmoins il avait maintenu par la suite qu’il n’était pas sur les lieux du crime alors que deux témoins l’avaient vu « ensanglanté » sur les voies de chemin de fer.

Publicités

Actualité du 09/01/2014

Le conseil d’état a interdit le spectacle de Dieudonné prévu jeudi soir à Nantes. Plus tôt dans la journée, le tribunal administratif de Nantes avait accepté les représentations de l’humoriste. Manuel Valls s’est montré satisfait de la décision du conseil … Lire la suite

Évaluez ceci :

Actualité du 19/12/2013

1342512901_91152

Les journalistes chinois devront dès à présent passer une « épreuve d’idéologie » afin de pouvoir garder leurs cartes de presse.  Cet examen portera sur des connaissances du communisme. Cette nouvelle volonté du gouvernement chinois menace aussi les reporters de médias étrangers selon le Figaro.

 

Vladimir Poutine a gracié son opposant Mikhaïl Khodorkovski. Cette « bonne action » se cumule à l’amnistie dont ont bénéficié les Pussy Riot et les membres de Greenpeace. Poutine a-t-il une image à redorer avant les Jeux Olympiques ? De nombreux chefs d’état, tels que François Hollande, ont décidé de ne pas participer aux cérémonies d’ouverture et de boycotter ces jeux face aux actions jugées « immorales » de ce dirigeant. 

Actualité du 19/12/2013

Depuis dimanche, plus de 500 000 personnes sont décédées pendant des conflits localisés, au Soudan du Sud. L’ancien vice-président a ensuite appelé à renverser le président Salva Kiir. Ces conflits vont-ils se généraliser ? Une crainte d’une guerre civile de plus en plus grandissante se fait ressentir. 

Un pédophile a été arrêté en Espagne … grâce à son cambrioleur. En effet, ce dernier en pénétrant dans la sa demeure  a découvert les preuves de sa pédophilie. 

Le malaise grandissant d’une « culture des armes » américaine

479810

La « culture de l’arme » est très importante aux États-Unis. Une arme est l’emblème de la protection du foyer. Tout américain doit en posséder une pour pouvoir défendre sa famille. Aujourd’hui, le port d’armes aux États-unis est donc montré comme une nécessité. Ancrées dans la culture américaine, les armes ont été autorisées dans le deuxième amendement de la Constitution des États-Unis. On peut en dénombrer au minimum 270 millions dans tout le pays.

Le problème de cette présence prépondérante des armes est que chaque américain en montrant sa carte d’identité peut s’en procurer une, même s’il existe certaines restrictions avec un contrôle d’antécédents psychiatriques et judiciaires. Une arme peut être offerte par une banque lors de l’ouverture d’un compte ou lors d’anniversaire en famille. Les meurtres (11 000 personnes tuées chaque année), les accidents, et les braquages sont donc fréquents, au vu de l’actualité. Les enfants en sont de même touchés, puisqu’il existe des armes spéciales enfants. L’accident récent, représentatif de ce malaise, du jeune garçon de 5 ans tuant sa soeur par inadvertance avec son arme offerte pour Noël, reste ancré dans les mémoires.

Barack Obama a essayé de lancé un débat sur un projet de loi, le 11 Avril 2013, après le choc de la tuerie de Newton. Ce texte visait à mieux contrôler les acheteurs d’armes. Le Sénat a rejeté cette proposition, comme la plupart des américains attachés à cette « culture de l’arme ».

Doit-on attendre encore d’autres tueries, similaires à celle de Newton, avant d’opérer un changement ? Doit-on encore prendre la vie d’innocents américains, avant que cette société ne comprenne qu’il faut changer « cette culture de l’arme » ?

1852497_3_179f_manifestations-en-opposition-aux-armes-a-feu-a_2d02e27ae1c816aafd45c75b208d009f