Un mexicain exécuté en violation du droit international (Brève)

Un mexicain Edgar Tamayo Arias a été exécuté au Texas. Cependant cette mort a entraîné un grand tollé au niveau international. En effet, cette exécution viole le droit international et la convention de Vienne puisqu’Edgar Tamayo n’a pas reçu une assistance des représentants de son consulat après avoir été au préalable avisé de ses droits. Il a été exécuté après l’échec de recours de dernière minute, par injection de létale. Il avait été condamné pour le meurtre d’un policier en 1994 à Houston. Selon ses avocats, cet homme qui ne savait pas parlé un mot anglais et souffrait d’un retard mentale n’a pas eu l’aide escomptée et n’aurait pas été exécuté si le Texas avait suivi ce droit. Ce n’est pas la première fois que cela se produit, un autre mexicain doit mourir en avril dans les mêmes circonstances. Sur 143 hommes de 37 nationalités étrangères, selon l’Express, seuls six ont eu le droit de connaître leurs droits consulaires.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s