Spotted, un nouveau phénomène pour trouver l’amour

spotted

Un nouveau concept vient de toucher les facs françaises, venant des universités britanniques, le phénomène « Spotted » fait face à un énorme succès. « Spotted » veut dire « repéré » en français, cela exprime vraiment le fonctionnement de cette plateforme qui permet d’envoyer des messages de façon anonyme pour retrouver une personne qui nous a touché et que nous voudrions revoir, notamment à la fac ou dans le métro.

Suite à cela, les lycéens ont voulu suivre l’exemple de leurs aînés. Ce concept a, depuis Janvier, pris une ampleur mondiale, des pages « Spotted » se sont créées dans des universités du monde entier.

Un problème semble cependant subsister : est-ce réellement une manière sérieuse de rencontrer l’amour ? Cela peut être risqué puisqu’il met l’amour en jeu et il faut toujours se méfier des dangers d’internet. De plus, les messages sont envoyés anonymement ce qui entraîne des réactions extrêmes.  Les sites de rencontres sont-ils en danger face à ce nouveau phénomène ?

Publicités

Les Femen, un mouvement féministe du XXIème siècle

femen-a-paris-1479167

Cette semaine du 4 au 8 Mars 2013 est consacrée au mouvement féministe. Je profite donc de cette occasion pour revenir sur un des plus grands mouvements féministes mondialement connu et qui touche de près notre société : Les Femen.

Les Femen représentent un groupe de protestation féministe ukrainien, fondé à Kiev en 2008 sa présidente se nomme Anna Hutsof.

Ce groupe est mondialement connu pour avoir organisé de grandes manifestations; les plus médiatisées sont lorsque les femmes défilent seins nus. Ces femmes se battent pour la démocratie et plus précisément pour la liberté de la presse, la protection de l’environnement et évidemment pour le droit des femmes. D’un autre côté, ce groupe se bat contre la corruption, la prostitution, le sexisme, le racisme, les violences conjugales, l’homophobie, et l’influence des religions dans nos sociétés.

dsc-0461

Ces femmes manifestent les seins nus pour attirer l’attention sur leur but notamment sur les violences faites aux femmes. Cependant, leur action ne fait pas l’unanimité notamment au coeur des groupes de féministes locaux. Montrées comme « choquantes » dans la forme de s’exprimer, certaines féministes voient en ces femmes seins-nus un message bafoué. Leurs bustes nus attireraient le regard des hommes, ou encore est défini comme un « spectacle de jolies filles » dénudées. Les Femen répliquent en expliquant que la nudité n’est pas vue de la même façon dans les pays de l’Est.  Ainsi, beaucoup de pensées divergent autour de ce groupe de féministes.

Un scandale semble depuis un moment touché ce groupe.  En effet le véritable cerveau des Femen serait un homme nommé Viktor Sviatski. Paradoxe ? À débattre.